Diwali, la fête des lumières

A l'île Maurice, les habitants célèbrent Divali dans l'espoir d'un tout nouveau départ et d'éloigner les aspects négatifs de leur vie. Si la fête nationale est aussi connue sous le nom de fête des lumières, c'est parce que cette dernière symbolise à elle seule l'importance du phénomène.

Célébrée à chaque automne, entre octobre et novembre, la fête Divali met également à l'honneur l'arrivée prochaine de l'été dans l'océan Indien.

À cette occasion, les Mauriciens nettoient et décorent leurs maisons, se revêtent d’habits neuf et s’offrent des friandises et des gâteaux pour renforcer les liens d’affections entre les voisins. Dans les villes comme dans les villages, au coucher du soleil, la fête de la lumière bat son plein, qu’elle soit sous forme d’abondantes guirlandes colorées ou de petites lampes traditionnelles en argile. L’on se rendra visite entre voisins, les rues résonneront d’une joyeuse ambiance alors que tout le monde ira admirer les maisons illuminées à travers une petite promenade. Le divali à l'île Maurice est célébré dans la joie, avec un esprit de partage et de douceur.

La fête Divali est avant tout un moment de partage et d'unification de toutes les communautés mauriciennes, qu'elles soient musulmanes, hindous ou catholiques.