La Cuisine Mauricienne, Un Savant Mélange





L'île est restée longtemps inconnue et inhabitée. Maurice n'avait pas de population indigène. Cliquez sur https://www.coquillebonheur.com/en/about-mauritius.html pour en savoir plus sur l'histoire de Maurice. La population est culturellement diversifiée en raison des différentes vagues de l'arrivée des Européens, des esclaves, des immigrants et de leurs descendants. L'île de Sucre et de Sourire est un melting pot réussi où les gens vivent en parfaite harmonie.

Les immigrants à Maurice ont inculqué leur propre tradition culinaire selon la région d'où ils viennent. La cuisine locale, influencée par les cultures de la nation arc-en-ciel, richement mélangée par chaque communauté au fil des ans, a créé la délicieuse fusion de la cuisine créole. La cuisine Mauricienne définit et unifie une population autrement diversifiée et son histoire. Le chef Alan Payen, Ambassadeur de la WCWB, mentionne à juste titre dans son livre «50 Chefs fêtent Les 50 ans de Maurice», que «notre cuisine reste une partie intrinsèque de notre identité commune». Philippe Lenoir, fin gourmet, parle de la cuisine locale  «qui garde la fierté de ses casseroles». « La cuisine mauricienne est une très belle cuisine. Elle est la rencontre de quatre cultures : indienne, européenne, chinoise et créole. C’est notre trésor apporté par nos ancêtres.” Chef José Kwan Tat, Encore, A Hong Kong, Gilles Bosquet,  le Chef Exécutif des restaurants de Gordon Ramsay declare que “Les chefs Mauriciens ont un palais extraordinaire. Ils ont une approche exceptionnelle. Nous sommes élevés dans un cadre où nous sommes exposés aussi bien aux épices orientales qu’à la gastronomie française. Des chefs célèbres et grands qui ont marqué la cuisine locale par leurs contributions exemplaires sont Jacqueline Dalais, Dominique Arsenius, Gopalsamy Murday, Nizam Peero et Patrick Vitry parmi tant d'autres. Certains d'entre eux ont été acclamés dans beaucoup de pays et sont devenus des légendes culinaires manifestement.

Les plus populaires de la cuisine de Maurice et de Rodrigues sont sans aucun doute les mets vendus dans tous les coins et recoins de l'Ile, tels le Dholl Puri, Samoussas, Gato Piments et Faratas. Les Rougailles, en elle, tomates, oignons, gingembre, ail et piments comme ingrédients de base. Les currys composés de mélanges traditionnels d'épices, de tomates, d'oignons et de coriandre concassés à la maison. La Salade du Millionaire, également appelée Salade de Coeur de Palmiste. Une variété de d'achards. Le briani Mauricien préparé avec du riz basmati aromatisé à long grain, une énorme liste d'épices et de yaourt. À base de fruits de mer frais, notamment Vindaye d'Ourite, Vindaye de Poisson et autres. Enfin, une variété de plats Chinois, Bol Renversé , Boulettes, Mine frit (nouilles frites), etc.

Autour de l'indépendance (1968), pour des raisons évidentes à l'époque, à la recherche de meilleures opportunités à l'étranger, un grand nombre de Mauriciens ont émigré vers des pays d'outre-mer. Une importante diaspora Mauricienne a été établie en Australie, au Canada, en Afrique du Sud, en Grande-Bretagne et en France. Ils se sont installés à l'étranger. Ils aiment toujours leur savoureuse cuisine mauricienne qui dépasse aujourd'hui nos frontières et qui permet aux Mauriciens d'outre-mer d'être connectés à leur patrie. Il n'est pas rare de voir autant de restaurants mauriciens raffinés dans des villes renommées.

L'une des chefs les plus éminents de la cuisine mauricienne qui a immigré en Australie était feu Madeleine Philippe, dont le livre "Best of Mauritian Cuisine" (http://www.mpcfaus.org/book.htm), a remporté le "World Gourmand Cookbook, Best in "World Awards in 2018". "A travers mes recettes,  je donne l'occasion à tout un chacun de mitonner de bons petits plats. Les gens se rabattent plus sur du take-away, alors que nous Mauriciens avec notre bol déviré, faratas et cari poule, briani, bouillon brèdes, bouillon poisson, rougailles, mine frit et bouillabaisse (mes deux péchés mignons) et les plats créoles, je dois avouer que faire la cuisine est un régal." Madeleine Philippe. Sa passion pour la cuisine mauricienne est perpétuée par son mari Clancy.

Shelina Permalloo a remporté Masterchef en 2012 au Royaume-Uni avec le Curry d'agneau Mauricien, la rougaille de crevettes séchées et les desserts à la mangue appétissants. Elle a mit l'emphase sur la cuisine fusion de l'île. Le juge Gregg Wallace a qualifié sa nourriture de «soleil sur une assiette» (le titre de son premier livre de cuisine). Elle a ensuite ouvert Lakaz Maman (la maison de maman), une cuisine de rue mauricienne à Southampton (www.lakazmaman.com). Un autre ambassadeur qui a placé Maurice sur la carte des gourmets.

Récemment, Coquille Bonheur était fier d'avoir été associé à Brent Owens (https://www.youtube.com/watch?v=Os4xD1tWXzk&feature=emb_title) dans la promotion de Maurice. Brent Owens est un Chef Australien de télé-réalité. Il est le vainqueur de la sixième série de MasterChef Australia. C'est un bon ami à nous et nous avons été heureux de partager une soirée avec lui en dégustant de la nourriture locale à la maison chez nous à Albion. Brent a eu l'occasion où lui et Aurélie (ma fille) ont préparé le plat de poulet au thé de la mère d'Aurélie.

Un autre jeune chef, Brendan Pang, de Perth, qui a participé au Masterchef Australie 2018, raconte; «Je suis ravi de partager la nourriture que j'ai grandie en mangeant. Je le décris comme de la nourriture où il n'y a rien derrière quoi se cacher. C'est juste très honnête et simple. " En savoir plus sur https://www.broadsheet.com.au/perth/food-and-drink/article/wrappers-delight-conversation-brendan-pang

Rien ne va comme la nourriture et les voyages. Il y a tout un ensemble d'expériences et d'apprentissage sur l'histoire, les traditions, l'environnement et la culture locale qui vont au-delà du goût. La cuisine locale est le miroir de notre culture et le reflet de notre histoire. C’est un art de vivre, un art du partage qui se traduit par les saveurs métissées de notre cuisine. Pour dire le moins, la cuisine mauricienne a atteint des sommets célestes et est unique par son incroyable diversité culinaire. Lors de votre prochaine visite à Maurice, n'hésitez pas à nous contacter. Nous serons ravis de vous orienter vers les bons endroits pour profiter de la meilleure nourriture de l'île, que ce soit une partie de la nourriture de rue omniprésente, des petits restaurants, des plats à emporter ou dans un restaurant proposant des plats gastronomiques locaux.La meilleure nourriture du monde.

Bon appétit

Christian Lefèvre