Le Thaipoosam Cavadee





La communauté tamoule de l’île Maurice célèbre en ferveur le Thaipoosam Cavadee pour rendre hommage au Dieu Muruga, vainqueur des forces du mal. Cette fête est célébrée au mois de Thai, généralement entre Janvier et Février dans le calendrier Grégorien, au cours duquel les dévots respectent un jeûne de dix jours marqué par le sacrifice et l’abstinence.

Selon la légende d’Idumban, l’acte de dévotion du Cavadee symbolise l’acte symbolique de celui-ci, qui porta les cimes de deux montagnes accrochées à un bâton porté sur ses épaules et rencontra sur son chemin, le dieu Muruga qui après quelques évènements lui attribua accorda sa bénédiction. Les dévots Mauriciens accomplissent à leur tour le pèlerinage portant les Cavadee sur leurs épaules, transpercés par des aiguilles d’argent pour lui rendre hommage et également dans le but d’obtenir à leurs tours sa grâce divine.

Le Jour du Cavadee à l’Ile Maurice
Le jour de la fête, les dévots se rendent au temple tôt le matin puis s’apprêtent à se rendre à une rivière de la localité pour se faire transpercer le visage, la langue et le corps de «Vels » (petites aiguilles en forme de lances) en signe de pénitence. Les aiguilles servent à matérialiser leur vœu de silence qu’ils observeront durant la procession.

Ensuite, ils se rendent au Kovil (le temple) en portant le cavadee, fait de bois et de bambou, orné de feuilles, de fleurs et d’images saintes, pour des prières et des offrandes au dieu Muruga.

Plus d’info sur: https://defimedia.info/thaipoosam-cavadee-sacrifice-et-devotion-au-dieu-muruga