Maha Shivaratri 2019





Maha Shivaratree est l'une des fêtes auxquelles la communauté hindoue de l’île Maurice témoigne le plus de ferveur. Elle a lieu en l’honneur du dieu Shiva D’après le calendrier lunaire, elle est célébrée le jour sans lune du mois de phalguna. Rendez-vous au lac sacré de Grand Bassin, destination de tout dévot qui entame le pèlerinage de Maha Shivaratree sur la route de Bois Chéri.

Ganga Talao, "Grand Bassin"

Tout le monde peut se rendre à pied au lac de cratère sacré de Ganga Talao. De nombreuses rues sont bordées de gens offrant de la nourriture et des boissons, avec une omniprésence de musique sacrée. J’étais en voiture l’autre jour, roulant lentement derrière de magnifiques kanwars et une charmante dame est venue m’offrir un ti-pouri, une sorte de pain indien frit avec des currys de légumineuses.

Quelque 300 000 à 400 000 pèlerins convergent à pied vers Ganga Talao chaque année. Apparemment, le nom du lac signifie littéralement « le lac du Gange », en référence au fleuve sacré de l’Inde. Selon une légende, en transportant le Gange sur sa tête, le dieu Shiva aurait laissé tomber quelques gouttes d’eau, créant ainsi Ganga Talao. Arrivés au lac, les dévots se recueillent, versent de l’eau bénite sur les statues et leur font des offrandes.

Histoire - Maha Shivaratree signifie « la nuit du Seigneur Shiva ». La prière dure toute la nuit.

Shiva est l’un des trois maîtres de la sainte trinité hindoue. C’est le dieu terrible. Symbole contradictoire, il est à la fois créateur et destructeur de la divinité.
Sur l’île Maurice, pendant les dix jours qui précèdent la Grande Nuit, les croyants s’abstiennent de manger de la viande, de boire de l’alcool, et restent chastes. Tous les jours, ils font des prières et implorent la protection de Shiva. Trois jours avant la grande nuit de Shiva, l’île Maurice offre un tableau unique avec ses milliers de fidèles qui partent des quatre coins de l’île et entreprennent à pied un gigantesque pèlerinage sur la route de Bois Chéri, chantant des prières saintes.
Les fidèles se rendent ensuite en procession de Bois Chéri au lac sacré Grand Bassin. Par groupes, les pèlerins vêtus de blanc portent sur leurs épaules leur kanwar qui a été préparé avec soin : cette sorte d’autel ou d’arche traditionnellement construit en bambou, est décorée de fleurs de papier rouge et blanc, de clochettes multicolores, de guirlandes, de petits miroirs et de représentations de Shiva.

Le Pèlerinage à l’île Maurice

Quelques jours avant la Grande Nuit de Shiva, les fidèles entament le pèlerinage vers le lac de Grand-Bassin afin d’y recueillir l’eau sacrée: émanent des quatre coins de l’île, des milliers de dévots vêtus de blanc convergent vers les zones montagneuses du district de Savanne.

Les pèlerins marchent en procession jusqu’au lac, certains portant sur leurs épaules ou en petit regroupement des kanwars. En chemin, chapiteaux et tentes sont également mis en place par des bienfaiteurs afin d’offrir des boissons et de la nourriture aux dévots. Une fois arrivé, les dévots s’adonnent à des prières sur les berges du lac. Une fois les rituels et la collecte d’eau terminés, les pèlerins prennent le chemin du retour afin d’aller déverser l’eau sacrée sur le Shivalingam (pierre sacrée représentant le Dieu Shiva) du Mandir de leurs localités.

Tradition - Kanwars

Les kanwars que les pèlerins transportent jusqu’au lac ne vous laisseront pas indifférents. Ils sont un régal pour les yeux et sont parfois d’une taille et d’une créativité vraiment spectaculaires. Le spectacle visuel laisse la place à l’admiration en voyant les personnes qui transportent ces structures.

L’île Maurice tient tout son charme et son originalité de la diversité et la richesse des cultures qui la composent. Ce petit diamant de l’océan Indien regroupe des habitants d’origine européenne, africaine, indienne, chinoise, qui pratiquent comme principales religions le christianisme, l’hindouisme, l’islam et le bouddhisme et qui, par-dessus tout, vivent en harmonie.

Le pays est un rare exemple de paix sociale et d’unité au sein d’une société multiculturelle qui suscite l’admiration du monde entier.